×
image d'entête

Des femmes engagées et inspirantes !

La CADEUL lance cet hiver une campagne de valorisation de l’implication des femmes au sein des instances associatives. Avec cette campagne, la Confédération étudiante souhaite mettre en valeur des femmes de notre campus, qui par leur engagement, nous inspirent. À leur manière, ces femmes sont des exemples et nous souhaitons vous les présenter.

twitter
femmes engagées
Marjorie Laclotte Shehyn

Domaine d’études : Psychologie

Ses implications :

- Manifestation contre le racisme;

- Marche de guérison pour Joyce Echaquan;

- Publications sur la page de l’association étudiante et de psychologie ( Mois de l’histoire des femmes, Mois de l’histoire des personnes noires, Mois de l’histoire des personnes autochtones)

« Il ne faut pas hésiter à laisser sa marque. En tant que femme racisée et queer, on peut se sentir souvent seule et c'est normal, nous sommes si peu à nous impliquer dans le milieu universitaire. Cependant, il ne faut pas avoir peur de s'impliquer, car cela permet à une association étudiante d'avoir des perspectives différentes, complémentaires et enrichissantes. Cela permet d'aborder des problématiques qui touchent les personnes racisées et queer qui ne sont pas souvent regardées et d'avancer ensemble pour créer un environnement plus inclusif. Notre voix et notre représentation comptent et elles méritent de se faire entendre et voir afin d'améliorer le monde. Tous.tes ensemble, nous pouvons avoir un impact réel sur la société actuelle et inspirer les générations de demain! »

femmes engagées
Jeanne Berthod

Domaine d’études : Psychologie

Ses implications :

- Coordinatrice aux affaires internes de l'AÉSS.

« J'encourage les femmes et les personnes non-binaires à s'impliquer, car elles peuvent apporter de l'innovation et une dynamique puissante à une association étudiante. Ces personnes sont des figures auxquelles une bonne partie de la communauté peut s'identifier et elles apportent des couleurs qu'il faut mettre de l'avant! »

femmes engagées
Rakeb Kebere

Domaine d’études : Sociologie

Ses implications :

- Coordinatrice aux affaires pédagogiques au sein de l’AÉSS;

- Organisatrice du comité bien-être de l’AÉSS.


« S’impliquer rend la vie universitaire tellement plus stimulante ! Avoir fait les démarches pour intégrer une association étudiante dès ma première session m’a permis de rencontrer de superbes personnes et de me sentir épanouie dans mes accomplissements ! »

femmes engagées
Sophie Mathieu

Domaine d’études : Génie électrique

Ses implications :

- Trésorières du Regroupement des Étudiants en Génie Informatique et Électrique;

- Trésorière de la branche étudiante de l’IEEE;

- Adjointe finance ULtrac;

- Adjointe Design ULtrac.


« En rentrant à l’Université Laval, je croyais que mon parcours universitaire se résumerait à être un numéro de passage dans un établissement scolaire. Cependant, en m’impliquant j’ai eu la chance de connaître plein de personnes géniales avec qui je partage des intérêts communs. Il n’y a pas de mot pour décrire ce sentiment d’accomplissement lorsque nous voyons nos idées se réaliser. C’est ce qui m’a fait réaliser que m’impliquer fait la différence. »

femmes engagées
Pénéloppe Dagenais-Lavoie

Domaine d’études : Affaires publiques et relations internationales

Ses implications :

- Représentante des premières années, AÉAPRI;

- Présidente, AÉAPRI;

- Coordonnatrice générale, AÉSS;

- Membre du comité action sociale, AÉAPRI;

- Membre du comité environnement, AÉAPRI;

- Vice-présidente du Programme d'étudiant.e.s réfugié.e.s.


« Mon parcours universitaire a été tellement magique grâce à mes implications. M'impliquer dans la vie universitaire m'a apporté beaucoup de positif et de moments mémorables. Durant mon parcours universitaire, j'ai pu développer une confiance en mes capacités grâce aux implications. Ça m'a réellement permis de devenir une femme forte ayant à coeur ses idées et ses valeurs. Je conseille à toutes les femmes et personnes non-binaires de se lancer dans cette belle aventure pour prendre fièrement leur place. Toutes les femmes que j'ai eu la chance de croiser durant mes implications m'ont permis de découvrir la fougue et la ténacité de chacune d'entre-elles, ce qui me donne grandement espoir envers le futur. »

femmes engagées
Sara Mondor

Domaine d’études : Génie physique

Ses implications :

- Vice-directrice au 5 à 7 en génie physique AEGEP ;

- Directrice au 5 à 7 en génie physique ;

- Présidente de l'AEGEP.


« Sara commence son implication dès sa première année à l'université Laval, en 2018, dans l'association des étudiants et étudiantes de génie physique (AEGEP). Elle aide à l'organisation du 5 à 7 annuel de réseautage en génie physique, un événement qui permet aux étudiant.e.s de converser avec de potentiels employeurs. Elle poursuit son implication dans les deux années suivantes comme directrice du 5 à 7 de réseautage et organise deux brillantes éditions de l'événement. La version en ligne de 2020 vient avec ses nouveaux défis, mais Sara réussit à organiser un 5 à 7 intéressant qui regroupe plus de 150 participants. Pour sa dernière année universitaire, Sara a été élue présidente de l'AEGEP. Son dévouement à son rôle, son écoute des besoins des étudiant.e.s et son excellente capacité de communication autant avec la direction de programme qu'avec les autres associations ne sont que quelques-unes des qualités qui font d'elle une présidente exemplaire. Sara se démarque aussi par son animation dynamique des conseils exécutifs hebdomadaires de l'association, ses publications accrocheuses dans les différents groupes des étudiant.e.s en génie physique et par sa participation assidue aux nombreux événements sociaux de l'association. En plus de son engagement universitaire, Sara s'implique aussi bénévolement dans le Club sportif Appalaches pour le ski de fond. Par ses nombreux accomplissements, Sara est un modèle pour ses collègues, ainsi que pour les futures étudiantes en génie physique souhaitant s'impliquer à leur tour. »

femmes engagées
Marie-Pier Gervais

Domaine d’études : Agronomie

Ses implications :

- Bénévole pour un kiosque de la SAAC;

- Directrice ferme de la SAAC;

- Présidente de l'AGETAAC;

- Bénévole au toast café afin de repartir celui-ci et de le restructurer;

- Cheffe de pupitre AGRAL;

- Représentante pour le comité des finissants à l’ADÉBAUL;

- Responsable de l'album et des photos des finissantes et finissants de l’ADÉBAUL;

- Membre du conseil de la faculté Bénévole pour les intégrations.


« C'est sûr que c'est classique à dire, mais mon implication m’a permise de me faire de nouveaux amis/contacts et ça l'a "pimpé" mon parcours universitaire! Ça donnait aussi de la motivation pendant la pandémie d'avoir des rencontres et des projets… Ça permettait d'avoir un meilleur sentiment d’appartenance à l’uni, même à distance ! Aussi classique, mais chaque personne est différente et je pense que c'est important dans tous les domaines (ou presque) de travailler en équipe, une équipe qu'on ne choisit pas toujours les membres ! Donc siéger sur des CA, CE, etc. ça aide à travailler sur nous et sur notre mode d'interaction avec les autres, notre communication (dire les bonnes choses au bon moment et de la bonne façon), notre non verbal aussi ! Sinon, je retiens que s'impliquer dans plusieurs trucs, ça demande de la rigueur et de l’organisation. Il y en a qui l’ont naturellement, et c'était mon cas, mais sinon ça vient avec le temps et ça se travaille ! Également, quand tu fais quelque chose que tu aimes et que tu fais partie d'une "team", ça te fait plaisir d'être en rencontre tôt le matin ou bien de lire/rédiger des documents tard le soir ! »

femmes engagées
Myriam Poirier

Domaine d’études : Baccalauréat en sciences et technologie des aliments

Ses implications :

- Directrice gastronomie, SAAC;

- Présidente AssESTA;

- VP aux affaires externes AssESTA;

- Représentante développement et stages AssESTA;

- Représentante aux activités sportives AssESTA.


« Myriam est un rayon soleil ! Elle apporte toujours de nouvelles idées et il est fort agréable de travailler à ses côtés. Elle voit toujours plus loin que son mandat et souhaite toujours améliorer la communication et la pérennité de l'AssESTA. Son implication dans la SAAC lui a également permis de se dépasser dans la gestion de projet. J'ai vu une Myriam entrer à l'Université un peu perdue et maintenant être complètement épanouie ! Bien hâte de voir quel comité ou association étudiante aura la chance de te compter parmi son exécutif l'année prochaine ! »

femmes engagées
Alyson Champagne

Domaine d’études : Psychologie

Ses implications :

- Coordonnatrice aux affaires externes de l'AÉSS;

- Présidente du comité de mobilisation de l'AÉSS;

- Membre organisatrice des intégrations de psychologie;

- Membre du comité Soutien de l'édition 2021 du Psycolloque.


« Mes implications dans le milieu universitaire m'ont définitivement permis d'enrichir mon parcours scolaire et de rencontrer des personnes absolument extraordinaires. J'ai eu la chance de m'impliquer dans des milieux où l'inclusion était de mise et où les postes exécutifs étaient majoritairement occupés par des femmes. C'est grâce à ces femmes inspirantes que je me suis moi-même lancée et que j'occupe maintenant l'un de ces postes. J'encourage toutes les personnes qui hésitent à s'impliquer à faire le grand saut! »

femmes engagées
Élise Thiboutot

Domaine d’études : Microbiologie

Ses implications :

- Vice-présidente aux affaires facultaires de l'AEBBMUL;

- Administratrice de l'AESGUL;

- Administratrice de la CADEUL;

- Membre de l'exécutif du Festival de sciences et génie.


« Je ne pourrais imaginer mon parcours universitaire sans l’implication étudiante. Elle me permet de côtoyer des personnes formidables, de faire valoir mes idées et de développer un assortiment de compétences inimaginables. À coup de conseils d’administration, de rencontres de comités et d’activités socioculturelles, je me forge un sentiment d’appartenance si spécial, mais surtout, je ne cesse d’admirer de nombreuses femmes qui prennent fièrement position et contribuent merveilleusement à la vie et aux droits étudiants. L’implication c’est stimulant tout simplement ! »

femmes engagées
Léa Guérin

Domaine d’études : Enseignement du français, langue seconde

Ses implications :

- VP aux affaires internes de l’ABEFLS;

- VP du Programme d’étudiant.es réfugié.es de l’association parascolaire EUMC-Laval;

- Membre active de la seconde association.


« M’impliquer dans diverses associations et mettre sur pied des projets riches et variés m’ont énormément fait du bien. En pleine pandémie, m’engager auprès de différentes associations m’a permis de rencontrer des personnes formidables qui ont à cœur les mêmes valeurs que moi, d’acquérir de nombreuses compétences et de participer à la construction d’un monde meilleur, plus inclusif, plus équitable et plus durable. N’hésitez surtout pas à vous impliquer ! L’initiative et la créativité toujours les bienvenues, et ce, dans chaque association. Vos connaissances sont précieuses et vos idées méritent d’être entendues ! Trouvez une association qui correspond à vos intérêts et foncez, vous ne le regretterez pas ! »

femmes engagées
Pauline Tremblay

Domaine d’études : BIAPRI

Ses implications :

- Membre du comité subvention AÉSS;

- Membre du comité environnement AÉAPRI;

- Membre du comité action sociale AÉAPRI;

- Vice-Présidente aux communications AÉAPRI;

- Coordinatrice à l'information AÉSS;

- Coordinatrice du comité action sociale AÉAPRI.


« Le truc c'est de commencer, après on ne peut plus s'arrêter »

femmes engagées
Julia Topart

Domaine d’études : Psychologie

Ses implications :

- Co-responsable de la semaine Anti-stress et du guide de survie/vie étudiante, Connexion Interétudiante ;

- Responsable aux affaires pédagogiques et internes, AEEPCPUL ;

- Coordonatrice du Défilé des troubles ;

- Représentante des 2e année du baccalauréat en psychologie.


« L'implication étudiante est pour moi une façon de redonner la voix aux étudiant.es par rapport à leur parcours scolaire/universitaire. Les membres qui s'implique dans la communauté universitaire sont les meilleurs alliés des étudiant.es pour revendiquer & défendre leurs droits étudiants, organiser des activités qui feront de leur parcours un moment mémorable, apporter des changements dans les divers programmes au besoin, répondre à toutes leurs questions et pour les épauler à travers les défis que peuvent entraîner l'université au plan de la santé mentale. N'hésitez jamais à me contacter si vous souhaitez discuter de l'implication étudiante, surtout en tant que femmes ou personnes non-binaires, nous souhaitons vous entendre !! »

femmes engagées
Camille Morin

Domaine d’études : Génie électrique

Ses implications :

- Comité organisateur de la CQI ;

- Rédactrice du régisseur (journal étudiant du RÉGIÉ)

- Comité organisateur du gala du mérite.


« L’engagement étudiant pour moi, c’est un moyen d’ajouter une touche de joie dans ses études. En m’impliquant dans la vie étudiante, je trouve le moyen d’ajouter à mon expérience des éléments qu’un livre et des exercices ne pourraient jamais m’enseigner. La communication, la gestion de mon horaire, l’organisation d’événements, ce sont tous des apprentissages tellement pertinents que je vois se développer chez moi à mesure que je m’implique dans des activités. Mais par-dessus tout, c’est un moment pour se faire du bons temps entre ami.e.s! Que ce soit pour rire autour du projet d’une compétition académique ou bien simplement discuter de tout et de rien en plein milieu d’une rencontre, ce ne sont pas les occasions qui manquent pour se faire de beaux souvenirs qui rendent le passage universitaire mémorable! »

femmes engagées
Léa Chicoine

Domaine d’études : Agronomie en production végétale

Ses implications :

- Représentante des 1ère année;

- Présidente du comité des activités d'accueil;

- Gérante du Toast Café. ( Les nombreuses heures qu'elle met dans la restructuration du Toast Café sont grandement appréciées de la part de ses congénères!.)


« Mes implications ont grandement favorisé mon intégration au sein de ma cohorte, tout en créant de nouvelles amitiés. C'est idéal pour sortir de sa bulle et tout simplement avoir du plaisir ! C'est aussi le meilleur indicateur qu'on est dans le bon programme. Quand on a envie d'en faire plus ou d'en connaitre davantage, cela prouve qu'on aime notre sujet d'étude. »

femmes engagées
Sarah Manzano

Domaine d’études :Communication Publique

Ses implications :

- Vp externe de l'AECPUL

- Participante à la COMAE

- Comité de programme de communication CHYZ 94.3 pour l'émission "un phare dans le midi".


« C'est grâce à mon implication que j'ai pu forger des liens, faire des rencontres avec des personnes exceptionnelles et vraiment développer un sentiment d'appartenance envers l'Université Laval ! J'ai gagné en autonomie, en méthodologie de travail et en confiance en mes aptitudes. »

femmes engagées
Mathilde Pelletier-Côté

Domaine d’études :Enseignement du français, langue seconde

Ses implications :

- 2e année dans l’association étudiante du BEFLS (aux affaires externes, représentante des premières années puis secrétaire),

- Comédienne pour la troupe de théâtre les treize..


« L’implication étudiante m’a toujours fait du bien, elle m’aide à sentir que je fais une différence de près ou de loin dans mon domaine. Je pense que c’est aussi la meilleure façon de développer un sentiment d’appartenance à son programme tout en tissant des liens forts avec plusieurs personnes de différents milieux. J’encourage toute personne ayant un certain intérêt pour l’implication de se lancer, le fait de commencer est toujours plus difficile, mais en vaut définitivement la peine sur le long terme 😀! »

femmes engagées
Laura Kato

Domaine d’études :Génie Industriel

Ses implications :

- VP aux affaires internes AESGUL;

- VP aux affaires pédagogiques AESGUL;

- Présidente AESGUL.


« Je suis impliquée à l’AESGUL dès ma première année à l’Université Laval. Aujourd’hui, 3 ans et 3 postes plus tard, je peux affirmer que c’était la meilleure décision que j’aurais pu prendre. L’implication à l’université (même à distance) est à la fois un moyen incroyable de contribuer à notre communauté étudiante et une ressource précieuse pour le développement personnel. Allez, impliquez-vous ! »

femmes engagées
Sandrinne Bourque

Domaine d’études : Microbiologie

Ses implications :

- Comité des filiales de la CADEUL;

- Comité des subventions de la CADEUL;

- Vice-présidente à la logistique pour le festival de sciences et génie;

- Administratrice sur le conseil d'administration de la CADEUL; - Vice-présidente aux communications pour l'association des étudiants en sciences et génie de l'Université Laval;

- Représentante de 2e année pour le baccalauréat en microbiologie;

- Directrice des intégrations en microbiologie, biochimie et bio-informatique;

- Aide Vp-Facultaire au sein de l'AEBBMUL;

- Directrice pour le Festival de sciences et génie..


« L'implication permet de se découvrir, développer de nouvelles compétences, relever des défis ainsi que se dépasser comme personne. L'implication enrichit le parcours universitaire et le rend davantage stimulant et motivant. De plus, cela permet de rencontrer de merveilleuses personnes. Avoir à recommencer l'université, il est sûr que je serais autant impliquée. »

femmes engagées
Christina Dupont

Domaine d’études : Génie Civil

Ses implications :

- 2 ans équipe canoe béton

- Vice présidente aux communications AESGUL

- 2 ans vice présidente aux affaires exécutives AESGUL

- Vice président de la Société canadienne de génie civil.


« L'implication permet de se découvrir en tant que femme et de faire de nouvelles rencontres. À travers l'implication, j'ai pu comprendre la place de la femme dans les milieux de travail majoritairement masculins. De plus, j'ai su encourager d'autres femmes de mon entourage à venir s'impliquer et à prendre position. Nous avons besoin de vous les femmes, et ce dans toutes les sphères. Il faut continuer à se supporter et à se représenter. »

femmes engagées
Alice Groleau

Domaine d’études : Génie physique

Ses implications :

- Représentant des premières de GPH;

- VPX de l'asso de GPH;

- VPX de l'AESGUL;

- Je fais partie du comité organisateur de l'Expo-Sciences autochtone;

- J'ai fait partie du groupe du projet de verdissement de Nature Québec.


« Faut juste suivre cet élan qui nous pogne des fois quand on entend parler d'un projet. C'est tellement enrichissant de participer, de créer, en gang, pour rendre les choses plus intéressantes, plus riches. Ça sort de nos cahiers pi ça nous tourne vers les autres. Ça engendre plein de belles rencontres, ça permet de créer plein de nouvelles aptitudes. Ça permet d'apprendre des choses qu'on ne voit pas dans les cours, et de partager ce qu'on aime et ce qu'on trouve important:) »

femmes engagées
Ève Bazinet

Domaine d’études : Actuariat

Ses implications :

- tresorière aesgul

- vp finances et assistante festival s&g.


« Mes implications durant mon parcours universitaire m’ont permis de développer des compétences qui ne s’apprennent pas sur les bancs universitaires (ou devant un écran zoom) : la communication, le travail d’équipe, l’ouverture d’esprit, l’entraide, et tant d’autres. J’ai appris à découvrir un monde complètement nouveau et à rencontrer des personnes extraordinaires que je n’aurais pas côtoyées autrement. Je suis d’avis qu’en tant que femme, surtout dans les domaines majoritairement masculins comme les sciences, il ne faut pas hésiter à se lancer et à faire entendre sa voix en s’impliquant auprès de son association étudiante. C’est une expérience tellement enrichissante qui me suivra pour le reste de ma vie. »

femmes engagées
Catherine Ouellet

Domaine d’études : Baccalauréat en environnements naturels et aménagés et certificat en étude autochtone

Ses implications :

- Vice-présidente aux partenariats des jeux interuniversitaires de biologie 2020

- Vice-présidente aux ressources humaines du Festival de Sciences et Génie 2020

- Vice-présidente aux communications de la Semaine des sciences forestières 2021

- Vice-présidente aux graphismes de la Semaine des sciences forestières 2022

- Vice-présidente externe de l'association des étudiants en foresterie et en environnement de l'Université Laval (AEFEUL) - mandat 2021-2022

- Administratrice du Conseil d'administration de la CADEUL - mandat 2021-2022 Vice-présidente aux partenariats de l'Expo-Science Autochtone 2022

- Adjointe aux communications des Jeux de Génie 2023

- Bénévole aux Show de la Rentrée 2019-2020-2021.


« Lorsque je regarde mon parcours universitaire, je me rends compte des nombreux défis auxquels j'ai dû faire face. Dès ma première session universitaire, j'ai su m'impliquer dans différents comités de l'Université Laval. J'ai eu la chance de rencontrer des étudiants merveilleux, où chacun d'entre eux avait un même objectif ; le bien-être de la communauté étudiante. On m'a toujours dit que s'impliquer c'est une manière différente de grandir professionnellement et d'acquérir des connaissances qu'on ne peut pas obtenir sur les bancs d'école. J'encourage chaque femme et chaque personne non-binaire à s'impliquer, peu importe de la façon que vous désirez, auprès de cette grande famille de la communauté étudiante. Il y a toujours un début pour chaque implication et c'est à ton tour de prendre ma place :) Pour finir, je remercie toutes les merveilleuses femmes et personnes non-binaires qui se sont impliquées et qui ont été, pour moi, un modèle à suivre. »

femmes engagées
Jeanne Bellavance-Morin

Domaine d’études : Génie forestier

Ses implications :

- Vice-présidente aux communications (Association de Génie forestier) ;

- Création de matériel à l’effigie de l’association étudiante ;

- Organisation du symposium annuel des étudiants internationaux en foresterie ;

- Bénévole au café étudiant ;

- Comité des finissants.


« Je suis impliquée dans l’association étudiante en tant de vice-présidente aux communications. Je m’occupe également de créer les vêtements et autres items à l’effigie de l’association étudiante. J’ai aussi été impliquée dans l’organisation du symposium annuel des étudiants internationaux en foresterie qui regroupe des jeunes forestiers de partout dans le monde pour deux semaines et qui devait se tenir au Québec en 2020. Finalement, je donne du temps au café étudiant ainsi qu’au comité des finissants ! »

femmes engagées
Brytanie Demers

Domaine d’études : Environnements naturels et aménagés

Ses implications :

- VP Recrue en Environnement pour l’AÉFEUL;

- Co-responsable de l’organisation de la Soirée Contes et Légendes pour la SSF;

- Bénévolat pour le “P’tit CAAF”, café étudiant du ABP.


« Inspire. Expire. Lance-toi. Quand j’ai commencé à m’impliquer, j’ai compris que nous sommes maîtres de rendre tous nos projets merveilleux. »

femmes engagées
Rosa Désy

Domaine d’études : Baccalauréat en aménagement et environnement forestiers

Ses implications :

- Vice-présidente recrue d'aménagement et environnement forestier de l'AÉFEUL

- Responsable des Jeux Forestiers de la Semaine des sciences forestières.


« Mon implication me permet de rencontrer des gens, autant dans la faculté que dans mon domaine tout en me permettant de développer mes compétences comme la gestion de projet et la communication. S’impliquer, c’est aussi créer un sentiment d’appartenance dans le groupe dans lequel on est ! »

femmes engagées
Monica Gagnier

Domaine d’études : Aménagement et environnement forestiers

Ses implications :

- Semaine des sciences forestières
Visuel 2018-2020, vice-présidente 2020-2021, Présidente 2021-2022)

- AÉFEUL
Vice-présidente des affaires écologique 2019-2020, vice présidente des sports 2020-2021, vice présidente a l'interne 2021-2022)

- P'tit Caaf
(Bénévole 2019-2020, gérante des bénévoles 2020-2022)

- Comité de programme (2019-2022)

- Univert Laval
(Coordonnatrice pour le bannissement des bouteilles d'eau sur le campus de l'université 2018-2019).


« L'implication pour moi a toujours été une passion. C'est grâce a cet incroyable opportunité que je peux développer mes compétences en leadership. Des caractéristiques qui ne sont pas montré dans mes cours mes seront un atout pour mon futur emploi. En plus, l'implication des étudiants dans une faculté ça fait la différence dans la vie étudiante. »

femmes engagées
Laurence Mongrain

Domaine d’études : Art et Science de l'Animation

Ses implications :

- Secrétaire de l'AEASA et assister au réunion de la CADEUL.


« On peut parfois se sentir impuissant quand on est seul, que nous avons pas beaucoup de pouvoir... Mais une fois en groupe, il n'y a plus de limites à ce que l'on peut accomplir et créer ensemble. C'est ce qui rend cette implication spéciale pour moi, car je peut aider et supporter de si belles idées et je peut les voir grandir au seins de mon association. Et cela en vaut réellement la peine ! »

femmes engagées
Laury-Ann Gobeil

Domaine d’études : Baccalauréat intégré en économie et politique

Ses implications :

- Représentante des premières années (APEL),

- VP des activités socioculturelles et sportives (l'APEL),

- Présidente de l'APEL

- Membre du CA du café étudiant "Ceteris paribouffe",

- Bénévole du café étudiant


« Selon moi, mon implication tout au long de mon parcours a définitivement changé mon expérience universitaire. J'ai appris à développer un certain leadership, à me créer un réseau de contacts et à travailler en équipe afin de développer une multitude de projets. Je suis certaine que ce bagage acquis va m'être utile sur le marché du travail et je referais l'expérience sans hésiter. »

femmes engagées
Samy-Jane Tremblay

Domaine d’études : enseignement du français, langue seconde

Ses implications :

- Vice-présidente aux affaires externes de l’ABEFLS 2018-2019

- Vice-présidente aux affaires socioculturelles de l’ABEFLS 2019-2020

- Vice-présidente aux affaires pédagogiques de l’ABEFLS 2019-2020

- Administratrice du conseil d’administration de la CADEUL 2019-2020

- Vice-présidente à l’enseignement et à la recherche de la CADEUL 2020-2021

- Vice-présidente de l’UEQ 2021-2022


« M’impliquer m’a permis d’apprendre à mieux me connaitre, de gagner confiance en moi et d’être fière de la femme que je suis. J’ai aussi eu l’occasion de découvrir des personnes incroyables et de vivre des expériences enrichissantes. C’est un sentiment tellement gratifiant de voir qu’en s’impliquant, on fait une différence pour plein d’étudiantes et d’étudiants! Je remercie les femmes qui m’ont précédée, qui ont été des modèles si importants et qui m’ont poussée à avoir l’audace de lever ma main pendant des assemblées générales. Je suis convaincue qu’une diversité de modèles dans le mouvement étudiant entrainera une meilleure représentativité et incitera encore plus de femmes et de personnes non binaires à lever leur main à leur tour. »